Afficher la navigation

Avocat en droit de la construction près de Mons

Le droit de la construction concerne les interactions entre les maîtres d'ouvrage et les prestataires (ou sous-traitants), lors de la construction d'un bâtiment. Il prend en compte toutes les facettes de tel projet, du contrat au travail en lui-même, en passant par le paiement de ce qui est dû.

Le cabinet d'avocat de Maître HABRAN, situé à Tertre près de Mons, La Louvière, Saint-Ghislain, etc. vous reçoit que vous soyez un particulier ou un professionnel du bâtiment, si vous êtes en conflit avec un prestataire ou un sous-traitant.

Pour les particuliers entrepreneurs

Si vous avez entrepris la construction d'un bâtiment, en vue d'y habiter, de le louer ou autre, et que vous rencontrez un problème avec un professionnel du bâtiment ou vous avez simplement besoin d'un conseil sur le contrat que vous avez signé, faire appel à un avocat en droit de la construction est un choix judicieux.

En effet, l'avocat va vous assister et vous conseiller pour tout problème lié aux malfaçons faites par votre prestataire (auquel cas il va entamer un suivi d'expertise), et peut aussi examiner vos factures (vérification des décomptes) afin de déceler si nécessaire un abus de la part du prestataire.

En cas de contentieux, il vous défend face au Tribunal de première instance.

Pour les professionnels du bâtiment

Quant aux professionnels du bâtiment, la compétence de l'avocat va traiter du respect du contrat, du paiement des montants dus suite aux travaux réalisés, et va vous permettre de faire valoir la garantie décennale valable, comme son nom l'indique, pendant 10 ans.

Ainsi, Maître Olivier HABRAN vous assiste et vous représente en cas de contentieux ou simplement pour des conseils juridiques, que vous soyez un particulier entrepreneur (maître d'ouvrage), ou un professionnel du bâtiment.

Son cabinet est établi près de Mons, La Louvière, ou encore Saint-Ghislain, dans le Hainaut.

NB : en tant que société, si vous êtes en conflit avec une autre société (sous-traitant), c'est le Tribunal de commerce qui est compétent. Sinon, c'est le Tribunal de première instance.

Contact